La télé est morte!

  • Accueil / Marketing / La télé est…

La télé est morte!

Le digital c’est la clé pour un marketing en béton. Oui mais alors, pourquoi les marques font-elles encore de la pub télé ?

Quelques chiffres : 

Entre 2012 et 2022 les budgets pub traditionnels ont baissé de -1,4%. Pendant que le budget marketing lui à augmenter de 7,8%. (U.S)

Sur la même période, les revenues de Meta (anciennement Facebook) sont passées de 5 à 117 Milliard de dollars. Ainsi 99% de leurs recettes proviennent de la plateforme publicitaire.

De août 2021 à février en 2022 a connu une augmentation de 1,4% en média traditionnel. Mais quelle en est la cause ?

À une époque, il était indispensable pour faire connaître sa marque que de passer dans les médias traditionnels, télévision, journaux, radio. Les prix n’étaient pas accessibles à tous surtout pour les moyennes et petites entreprises qui souhaitaient faire de la publicité.

Mais tout ça, c’était avant l’arrivée des GAFAM ( Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft ) qui ont, à leurs arrivés cassés toutes les barrières et ont rendu la publicité accessible au plus grand nombre.

Mais quels sont les avantages de ces médias ?

1ère avantage : Les prix
2ème avantage : La précision

Les inconvénients de la publicité traditionnelle sont dans un premier temps, le coût, la publicité traditionnelle coûte beaucoup plus cher que la publicité digitale.
Vous devez investir des milliers d’euros pour que votre campagne devienne rentable parce qu’il faut souvent avoir recours au matraquage publicitaire avec ce genre de publicité. Si vous choisissez le support papier, vous aurez des coûts supplémentaires à l’impression : la main d’œuvre pour la distribution, le transport, le stockage, etc…
Le manque d’interaction vos prospects n’ont pas la possibilité d’interagir avec votre pub, comme la partager ou encore la liker contrairement à la publicité digitale.
Le bouche-à-oreille est finalement assez rare dans ce cas, faut-il encore que votre prospect s’en souvienne ! Un ciblage imprécis.
Les moyens de cibler sont peu efficaces en publicité traditionnelle. La localisation peut être facilement choisie, mais qu’en est-il des données démographiques et des intérêts de votre cible ?
La publicité traditionnelle ne permet pas de cibler avec précision votre prospect idéal. 

La force de la publicité en ligne, c’est le tracking.
Grâce au tracking, on peut savoir en direct le ROI. Vous choisissez ce que vous voulez dépenser. Si vous souhaitez dépenser 10 € maximum par jour alors Google et Facebook ne dépenseront pas plus que votre budget. De plus, certaines plateformes publicitaires fonctionnent en CPC (coût par clique) c’est-à-dire que vous payez seulement quand votre prospect clique sur votre annonce. La publicité digitale permet un ciblage très précis.

Vous souhaitez cibler les femmes de 45 ans qui ont une passion pour le grappling et la MMA et qui habitent à Lens ? C’est possible ! Vous pouvez relancer à moindre coût les prospects qui ont interagi avec votre annonce. Par exemple, ceux qui ont liké, qui ont cliqué sur votre annonce, ceux qui ont visité votre site web ou encore vos clients actuels ! Le reciblage vous apporte un trafic ultra qualifié à moindre coût ! 

Pourtant comme dit précédemment il y a un regain de la publicité traditionnelle est-ce la faute au bruit ? Aux nouvelles technologies ?

Pour les spécialistes du marketing, le bruit (noise en anglais) englobe tous les contenus publiés ou envoyés, qui ne vont que détourner l’attention du message. Véritable fléau de votre stratégie digitale, le Noise Marketing s’inscrit dans une démarche qui noie vos prospects, au lieu de les aider à sortir la tête de l’eau ! À force de publier des messages partout, vous finissez par ne plus transmettre aucune information.

Le paradoxe ? C’est que vos concurrents utilisent la même pratique. Par conséquent, vos prospects naviguent dans un océan bruyant et ne distinguent plus les éléments nécessaires à leur prise de décision.

Dans ce paysage idyllique des annonceurs, iOS14.5 vient casser ce modèle économique, car elle demande aux utilisateurs d’utilisés ou non à suivre les activités dans les apps et les sites web d’autres sociétés. La plupart des utilisateurs refusant d’être tracké suffit à affaiblir le modèle et la précision du ciblage 

De plus, Google souhaite arrêter les cookies d’ici fin 2023. Au final, on ne saura plus réellement quel est la rentabilité de la publicité en ligne. 

Les recettes publicitaires ont augmenté de 42% entre le 1er semestre 2021 et le 1er semestre 2020. Ainsi, la pression publicitaire augmente.

La Just Recette : 

Le digital lift : késako ? 
C’est tout simplement l’impact d’une publicité lorsqu’elle est online et offline au même moment. Le levier offline vient pousser la crédibilité d’une action online, grâce à un gain de confiance de l’usager. Les médias digitaux ne donnent plus confiance faute au dropshipping, faute à la facilité de faire de la publicité via ce levier ? Alors que la publicité offline elle apporte la confiance et la crédibilité par le fait qu’elle ne soit pas accessible à tout.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’une campagne réussie, c’est une campagne qui allie la publicité ONLINE et OFFLINE.

Viens on en discute

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.